Apprenez à mieux connaître votre chat

La compagnie d’un chat, le meilleur allié anti-stress

7 décembre 2021

La journée mondiale de la santé mentale, célébrée chaque année le 10 Octobre, a pour objectif de sensibiliser et d’informer sur les problèmes de santé mentale dans le monde et sur la réalité des personnes qui en souffrent.  Selon les estimations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), une personne sur quatre dans le monde, autrement dit, près de 1,700 millions de personnes, sera atteinte au cours de sa vie d’un trouble mental. 

En partant de ce constat, il n’est pas étonnant de voir une corrélation entre l’augmentation des maladies mentales et l’essor des animaux de compagnie. De plus en plus de familles décident d’adopter un animal de compagnie, en ayant conscience du grand bénéfice que cela peut apporter aux enfants comme aux adultes.  Les animaux de compagnie sont connus pour être fidèles, affectueux et d’excellents compagnons de vie. Nous tirons des effets très bénéfiques de leur manière d’agir avec nous, en particulier pour notre bien-être mental.  On pourrait même associer leur présence à une sorte de thérapie. 

Même si notre chat ou notre chien ne peut pas nous laver, nous faire à manger ou nous accompagner chez le médecin, il y a certains aspects sur lesquels il peut influer et qui ont un impact certain sur la prévention et le traitement des troubles mentaux.  La compagnie de notre chat contribue à ce que notre corps libère de l’oxytocine, une hormone qui a un effet relaxant sur le cerveau car elle contribue à réduire le stress et l’anxiété ; par ailleurs sa présence permet la libération des hormones de sérotonine et de dopamine qui nous font nous sentir bien et contribuent à la réduction des niveaux de cortisol, l’hormone du stress. De plus, il est démontré que le ronronnement caractéristique du chat a une influence positive sur notre humeur, permettant ainsi aux personnes souffrant de troubles de se sentir mieux grâce à la simple présence de leur chat.

Cependant, il ne faut pas oublier que le chat reste avant tout un être vivant ayant ses propres besoins et peut lui aussi être amené à souffrir.  Nous devons donc assurer sa prise en charge et veiller à sa santé et son bien-être.  Cette « chat-thérapie » de notre ami félin n’est pas seulement un outil mais un agent actif qui peut participer aux séances de traitement et qui a la capacité de dire ce qu’il veut et ce qu’il ne veut pas.

Pour conclure, nous ne pouvons que vous encourager à profiter, pas seulement aujourd’hui mais tous les jours, de la délicieuse compagnie d’un animal de compagnie qui vous apportera de la convivialité et pleins de bénéfices pour votre santé.  Parce que votre chat a tellement à vous offrir.